Cette fois-ci, j’arrête de fumer !

Si le jour de l’an est passé depuis plusieurs mois, ce n’est pas une raison pour ne plus faire de bonnes résolutions, ou plutôt pour ne pas les tenir. « En mai, fais ce qu’il te plaît »… Et bien en mai, mesdames, on arrête de fumer ! Le Mag’ vous livre quelques clés pour y arriver.

Les étapes pour arrêter de fumer

Prendre la décision une fois pour toute

Arrêter de fumer n’est pas uniquement une question de santé ou de volonté. C’est un choix réfléchi, une préparation de l’esprit, un cheminement. Se dire « cette fois, j’arrête », c’est se préparer à basculer dans l’univers, non pas des « non-fumeurs », mais des « ex-fumeurs ». Cela signifie prendre conscience que plus jamais il ne faudra, entre autres, demander une cigarette, utiliser un briquet ou sortir du restaurant après le repas de midi pour en griller une. La décision ne doit pas être prise à la légère. Sans dramatiser, il faut y songer et se fixer quand on se sent prêt.

Suivre les conseils de votre médecin

Une fois la décision analysée, vous pouvez effectivement consulter votre médecin traitant qui saura vous aiguiller et suivre votre quête libératrice. En fonction de votre accoutumance, vous verrez avec lui, la méthode la plus appropriée pour arrêter le tabac. Patchs, chewing-gums, cigarette électronique, sport… Les fumeurs ne ressentent pas la même addiction et si certains ont besoin d’un tuteur, d’autres y parviennent sans placebo. D’après une étude publiée en février 2010 par le journal PLoS, près de trois quarts des ex-fumeurs ont arrêté seuls. Si cela ne vous redonne pas confiance !

Différentes méthodes

Il existe de nombreuses pratiques pour stopper la cigarette. A chaque fumeur la sienne. A vous de trouver celle qui vous correspondra le mieux. Objectif : venir à bout du tabac. Sachez que l’envie de fumer dure en moyenne cinq minutes, alors à vous de trouver des subterfuges pour que votre corps et votre esprit divaguent durant ce laps de temps. Remplacez donc cette envie par autre chose. Le Mag’ liste pour vous les possibilités.

Le sevrage assisté

Le tabac, sans être dur, reste une drogue. Pour s’en décoller, il existe différents substituts pour vous aider dans ce combat quotidien. Patchs, gommes nicotiniques ou cigarette électronique, les moyens ne manquent pas. Si vous ressentez le besoin d’un tuteur médical pour parvenir à tenir les premiers jours du sevrage, n’hésitez pas. Mais gardez en tête que vous êtes capables d’arrêter sans. Faites vous confiance !

Faire du sport

Occuper son esprit et son corps au sport reste la meilleure méthode pour arrêter de fumer sainement. Vous n’êtes pas sportive ? Il n’est pas question de devenir une athlète de haut niveau. Simplement, le but est de vous dépenser plus. Un peu de jogging ou de vélo, et si vous vous inscriviez enfin à cette salle de fitness en bas de chez vous dont la publicité traîne sur votre frigo depuis des mois ? N’hésitez pas à marcher. Réduisez vos déplacements en voiture ou en transports en commun, et préférez y vos pieds. Un bon moyen de vous bouger sans trop d’effort, et sans fumer surtout !

sport vélo

Arrêter sans grossir, c’est possible ?

Se réfugier dans la nourriture… Un choix comme un autre ! Grossit-on forcément lorsqu’on arrête de fumer ? Ce n’est pas une obligation. Sachez que fumer biaise le goût et la sensation de faim de l’organisme. Lorsque vous arrêtez, vous retrouvez le goût et le plaisir de manger, il apparaît normal de manger plus. En outre, fumer consume votre énergie. A l’arrêt du tabac, il vous faut donc bouger le plus possible pour occuper cette énergie non engloutie, et donc manger plus. Mangez et bougez, les maîtres-mots du sevrage sain !

Tomber amoureux !

Et oui mesdames, l’amour peut vous aider à se débarrasser définitivement de la cigarette. Certains déclics provoquent chez l’être humain l’envie et surtout la motivation pour arrêter de fumer. Si l’arrivée d’un bébé en reste un, autant chez l’homme que chez la femme, celle de l’amour en est un tout aussi efficace. Alors direction sorties amusantes et sites de rencontres en tous genres, c’est une question de santé !

Des Livres pour arrêter de fumer : La sélection du Mag’

N’attendez pas que les premiers signes de faiblesses physiques apparaissent pour choisir de dire un non définitif au tabac. Outre les effets néfastes sur votre santé, problèmes cardio-vasculaires, vieillissement prématuré de la peau et des cellules du corps, difficultés respiratoires (vous connaissez les risques liés au tabagisme), la cigarette reste une source de dépense importante. Arrêter sera bon pour votre santé et celle de votre porte-feuille. De quoi acheter de jolies petites robes ou des produits de beauté pour vous faire toute belle avant l’été ! Et si vous optiez pour l’achat d’un ouvrage guide ? Le Mag’ a fait une sélection afin de vous aider à vous abstenir définitivement de fumer.

Voici le guide de sevrage du tabac le plus lu actuellement. Cette méthode a permis à des millions de fumeurs d’arrêter. Devenir un ex-fumeur heureux, privé de ses angoisses et bien dans son corps, tels sont les objectifs de ce livre.

« Arrêter de fumer tout de suite sans prendre de poids » d’Allen Carr - 7,70 euros

Cet ouvrage vous aidera à passer le cap difficile du sevrage définitif. Outre les raisons médicales, l’auteur revient sur les causes profondes et inconscientes de votre addiction et vous donne les clés d’une désaccoutumance progressive.

« Arrêtez de fumer définitivement grâce à l’auto-hypnose » d’Isabelle Estournel – 14,25 euros

Ce petit ouvrage est un journal intime d’une ancienne fumeuse qui a décidé de supprimer le tabac de sa vie. Anecdotes rigolotes et réflexions personnelles, vous vous sentirez moins seul quand vous aurez dévoré ce livre.

« J’arrête de fumer » de Cati Baur - 10,40 euros

Alors oui, « le tabac, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! »

Laisser un commentaire