Les astuces pour teindre ses vêtements

Pendant les soldes, les affaires ont été excellentes, total : un joli lot de t-shirts blancs flammés dans son armoire ! Seulement en avoir plusieurs de la même couleur, quel intérêt ? Quelques vestiges traînent aussi dans la penderie mais difficile de s’en séparer, pourquoi ne pas leur redonner vie ? Voici quelques astuces pour savoir teindre ses fringues et ne pas faire de ratage.

Les tissus à  éviter

Certains tissus ne supportent pas la teinture, mais lesquels ?

-Le mohair, l’angora, le cachemire, le lambswoolTeindre ses vêtements.
-Les jerseys fragiles et les vêtements comportant un mélange de laine et d’acrylique ou de polyester
-Les tissus en 100 % polyester, 100 % acrylique, 100 % acétate, les chlorofibres
-Les tissus à  « nettoyage à  sec » quelles que soient leurs pourcentages en fibres naturelles ou synthétiques
-Les tissus traités « Scotchgard »
-Les tissus imperméabilisés et les tissus matelassés
-Les vêtements de ski ainsi que les vêtements en Gore-Tex ® ou en microfibres
-Les pulls polaires, les vêtements comportant plus de 5 % d’élasthanne (car risque de rétrécissement ou de froissé irréversible de la fibre)

Mais également ceux composés des tissus suivants :
Acétate,Triacétate, Polyester, Acryliques, Chlorofibres. Les coutures en fil polyester ou en polyamide ne se teignent pas et gardent leur couleur initiale !

Les règles de base de la teinture

Il faut savoir que la teinture se mélange à  la couleur initiale et ne la recouvre pas. Il faut donc suivre la loi du mélange des couleurs pour obtenir le résultat souhaité et respecter le temps de pose. Avant toute chose, veuillez à  bien lire l’étiquette (bonne température, nettoyage à  sec).

Avant de démarrer, il faut peser le tissu afin de déterminer le nombre de boîte de teinture. Tenter l’expérience avec un t-shirt avant d’entamer des grosses pièces (voir la vidéo). Il est conseillé de laver le vêtement avant toute opération (enlever les tâches, détritus..) et enfin portez des gants !

Il faut prendre ses précautions avant de se lancer dans la teinture.1. En machine :
Versez la teinture avec un peu de sel dans la machine à  laver, ajoutez le linge que vous souhaitez teindre, faites fonctionner votre machine à  seulement 40 °C… Votre vêtement, votre nappe ou vos serviettes de bain sont transformés !
Petit conseil : Après la teinture, programmez un cycle long le plus chaud (80 °C minimum) sans prélavage, en mettant dans le tambour, un verre de lessive et deux verres d’eau de javel diluée, ainsi qu’un vieux torchon ou chiffon… Le résultat est optimisé !

2. A la main :
Cela permet de créer, selon ses envies et le temps de pose, des effets de couleurs. Si vous souhaitez un effet dégradé, retirer petit à  petit votre tissu de la teinture. Plus il reste imbibé, plus la teinture agira.

Avec de l’eau chaude : Faire bouillir ses vêtements dans la teinture et du sel, le tout dans une bassine métallique. Ensuite, rincez abondamment à  l’eau clair.
Avec de l’eau froide : il suffit de laisser tremper le tissu pendant 50 min avec teinture, sel et fixateur et ensuite rincer à  l’eau froide. Il faut qu’elle devienne claire, ensuite laver séparément à  l’eau chaude avec de la lessive pour faire disparaître le surplus.

Où trouver de la teinture pour textile ?

Dans toutes les merceries et magasins brico/déco. Les marques spécialisées comme Dylon (www.dylon.fr). Sur internet : sur www.omls.biz ou www.eco-sapiens.com. Le prix : environ 10 euros le kilos (tube, boite ou capsule).

http://www.dailymotion.com/videoxjcj2

//

Laisser un commentaire