Climatiseurs : c’est le moment de choisir

Un climatiseur BoschVous aussi, vous avez l’avez senti passer ce week-end caniculaire ? Vous vous êtes réveillé en pleine nuit nageant dans vos draps ? Il est temps de faire quelque chose ! Car si on ne peut pas changer la température dehors (un bon 30°C voir plus dans le Sud ce week-end), il convient de se soucier dès maintenant de rafraîchir l’intérieur tant que vous n’avez pas encore fondu ! Le choix le plus logique et durable, c’est le climatiseur. La plupart sont des climatiseurs split : c’est un système qui consiste à évacuer la chaleur de la pièce tout en produisant du froid.

J’entends déjà votre conscience écolo faire des bonds à la lecture du mot « clim » alors revenons sur quelques points :

-la pollution des climatiseurs mobiles ou fixes tient surtout au fait qu’ils ont été mal entretenus : pour les fixes, vous devez le faire vérifier une fois/an par un pro. Pour les mobiles, faites attention à nettoyer les filtres, vider le bac à condensat, et débrancher l’alimentation dès que vous ne l’utilisez pas.Le climatiseur LG est résolument design.

-comme pour les appareils type réfrigérateur, les constructeurs doivent afficher le niveau de consommation énergétique, autant vous dire que l’époque des climatiseurs énergivores est vraiment révolue ! Mieux, il existe maintenant des systèmes de purificateur d’air (anti-odeur, anti-bactérien, ionisateurs) sur les climatiseurs.

Je ne vais pas vous écrire ici que se servir d’un climatiseur est un geste écolo. Cela dit, tout comme le chauffage, s’il est correctement utilisé, ce n’est pas le diable en personne. Et il y a des moments (canicule de 2003) où il est indispensable. Si vous voulez combiner le chaud et le froid, il existe aussi  des climatiseurs réversibles vendus au même prix que les classiques. L’avantage ? Il vous tient chaud l’hiver pour une consommation énergétique égale à votre chauffage classique.Le climatiseur Alpatec possède un look sympa.

Vous avez donc le choix entre un climatiseur fixe (qui nécessite de lourds travaux et l’appel à un pro), mobile ou réversible (existe en mobile ou en fixe). Côté prix, les mobiles démarrent à 450€ environ. Du côté des caractéristiques à surveiller, penchez-vous sur le niveau sonore (il existe des climatiseurs silencieux), les performances (de combien de degrés peuvent-ils faire baisser la pièce) et bien sûr sa consommation électrique annuelle. Ces dernières années, les constructeurs ont aussi amélioré l’esthétisme pas toujours folichon de ces appareils.

Par exemple, les derniers climatiseurs Alpatec sont plus compact, proposés en bleu (pour changer de ce blanc monocorde) et possèdent des contours arrondis. Dans un autre style, les climatiseurs LG proposent des appareils comparables à des tableaux modernes très design, parfaitement à leur place dans une ambiance de déco contemporaine. Conclusion : le secteur de la climatisation a encore du boulot pour rendre les climatiseurs sexy, mais il progresse !

Une réponse à « Climatiseurs : c’est le moment de choisir »

  1. Luh :

    Le climatiseur est aujourd’hui un appareil indispensable, malgré les dires de beaucoup! Je n’aurai pas pu traverser l’été sans!

    J’ai opté pour un climatiseur réversible. Tellement plus pratique, il m’est bénéfique aussi en hiver! Je l’ai eu sur: http://www.clim-pas-cher.com/

Laisser un commentaire