Aménager son sous-sol en appartement : les règles du sousplex

Le sousplex est un phénomène apparu depuis quelques années dans les grandes villes : il s’agit d’aménager d’un sous-sol en pièce de vie et même en appartement. Zoom sur une des conséquences de la raréfaction des logements.

Auparavant, le sous-sol de la maison avait une vocation de stockage, de buanderie ou encore de salle de jeux. Mais de plus en plus de sous-sol sont désormais aménagés en appartement. Il peut s’agir de belles pièces à vivre donnant de la valeur à la résidence ou, à l’inverse, de petits studios loués par des propriétaires peu scrupuleux.

Un sousplex pour qui ?

Habiter sous terre n’est pas offert à tout le monde. En effet, aussi lumineux qu’il puisse être, le sous-sol manque forcément de clarté. D’ailleurs, les murs se font rares dans un sousplex pour favoriser la diffusion de la luminosité. Du coup, à plus de deux personnes, l’intimité reste difficile à créer. Un jeune étudiant souhaitant vivre indépendant dans la maison de ses parents apprécie ce style de vie atypique. Un jeune couple peut profiter de l’aubaine pour un premier logement. En revanche, les familles et les colocations restent à bannir.

Un sousplex peut-il être confortable ?

Aménager son petit nid douillet sous terre peut avoir une véritable valeur ajoutée. Mais cet aménagement implique des travaux importants non seulement pour mettre le lieu en conformité mais également pour l’embellir. La règle d’or demeure la libre circulation de la lumière. L’idéal reste de creuser un puit depuis l’escalier de la maison pour faire venir la lumière du jour dans le sous-sol. Pour la déco, mieux vaut s’inspirer des lofts, où les murs se font rares. Enfin, il faut également s’assurer que le lieu demeure parfaitement ventilé.

Que dit la réglementation ?

Pour réaliser des travaux dans un sous-sol, il faut demander une déclaration de travaux auprès de sa municipalité et déposer une déclaration H2 aux impôts. Afin de louer un appartement en sous-sol, il convient d’en connaître les règles principales. Un appartement en sous-sol doit mesurer plus de 9 m2 et une hauteur de plafond supérieure à 2,20 m. Il doit disposer d’au moins une ouverture qui puisse s’ouvrir facilement (à hauteur d’homme), et offrant suffisamment de lumière naturelle. Enfin, il doit disposer de tous les équipements indispensables à la location (WC, évier, meubles de cuisine etc.).

Un sousplex est-il intéressant à l’achat ?

En ce moment, il demeure plus avantageux d’acheter dans un logement en sous-sol que dans un étage. Mais le marché de l’immobilier n’est pas à l’abri de bouleversements. Enfin, avant d’aménager dans un sous-sol, il faut savoir que les principaux problèmes se situent au niveau de l’humidité. C’est pourquoi, une bonne vérification des risques d’infiltration peut écarter bien des tracas par la suite.

Crédit Photos : http://www.tecfinance.fr ; http://www.rez-de-chaussee.com

Laisser un commentaire